Testez-vous ! 25 questions INCENDIE

0
587

L'inertage c'est :

Le point éclair c'est :

Un sinistre dont le développement n’est pas ou plus influencé par le contenant correspond à :

Les gaz de combustion contiennent souvent des gaz combustibles imbrûlés :

Une flamme de diffusion correspond à :

La déflagration de gaz surchauffés présents dans la couche de fumées, se produisant lors de l’apport d’oxygène dans un volume mal ventilé et présentant un déficit en comburant dû à la combustion correspond à :

La concentration minimale en volume (exprimée en %) du combustible dans le mélange au-dessus de laquelle celui-ci peut-être enflammé correspond à :

Les valeurs de LIE et de la LSE varient en fonction de la température :

Lorsque la température augmente, le domaine d’inflammabilité :

Sous l’effet de la chaleur, un combustible solide émet des vapeurs / gaz :

Les feux couvants n'émettent aucune fumée :

Les fumées sont susceptibles de contenir des hydrocarbures :

La plus grande partie de la chaleur émise par un feu est emportée dans le panache de fumées par convection

La fumée émet un rayonnement thermique très faible :

La chaleur peut passer d’un corps à un autre selon 3 modes :

Dans un conduit de cheminé, les gaz chauds du foyer s'évacuent par :

Le rayonnement transporte de l’énergie. L’unité de mesure employée pour quantifier le flux de rayonnement est communément :

Le rayonnement thermique est une onde :

Lorsque la chaleur se propage par rayonnement, il y a une direction privilégiée : le rayonnement est principalement émis du bas vers le haut.

Le temps durant lequel, lors d'un feu, un élément de construction (paroi, plancher, plafond, porte, etc.) conserve ses propriétés physiques et mécaniques s'appelle :

Le potentiel calorifique correspond à :

La violence d’un feu dépend essentiellement de 2 paramètres :

Plus un feu est ventilé, plus la quantité de chaleur dégagée est importante

Les radicaux libres sont en partie responsables de la naissance du feu mais également de sa propagation.

Les 5 dangers liés à la fumée sont synthétisés au moyen du mnémotechnique COMIX, pour :