Share This Post

Les différentes opérations ne sont pas exclusives les unes des autres. Elles peuvent être concomitantes, se chevaucher ou encore se succéder dans le temps.

Dès lors que les responsables exerçant les fonctions de commandant sont désignés ou identifiés selon les règles propres à leur institution, ils se font connaître auprès du directeur des opérations pour être intégrés dans la chaîne de commandement.
Selon la nature de la crise et lors des différentes phases de la conduite des opérations, les différents chefs en présence s’appuient mutuellement et se coordonnent, suivant le principe de « menant / concourant ».

Le commandant opérationnel menant désigné est responsable de la coordination tactique inter-services de la crise depuis le fait générateur jusqu’à ce que la crise s’achève, ou sur décision du directeur des opérations en fonction des priorités qu’il détermine.
Ce principe n’induit pas un rapport hiérarchique, mais une relation fonctionnelle, par laquelle les besoins du commandant bénéficiaire sont satisfaits.

Le commandement menant exprime la priorisation dans la gestion de l’événement telle que décidée par le préfet. Il a la responsabilité de la sécurité globale des opérations.
Il est chargé, sous l’autorité du DO, de la mise en oeuvre des moyens mobilisés pour l’accomplissement de ses missions.


Share This Post

Aller à la barre d’outils