Share This Post

Le moyen mnémotechnique AAALEERTER désigne un ensemble d’actions à adopter par les membre du binôme en difficultés dans l’attente des secours. Il s’agit d’un mode de survie qui permet de minimiser sa consommation d’air et d’être localisé rapidement. Cette procédure est employée à partir du moment où l’on a lancé un message de détresse.

Air – Je contrôle la pression restante et l’autonomie au manomètre.

Alerte – Je passe le message d’alerte en utilisant le moyen mnémotechnique NELAR (Nom-Engin-Localisation-Air-Renfort).

Alarme – Je déclenche la balise sonore de mon ARI (touche SOS). Si je n’ai pas eu de réponse à mon message d’alerte radio, je déclenche en plus la touche SOS du portatif Antares.

Éclairer – J’allume mon projecteur pour me signaler.

Économiser l’air – Je contrôle ma respiration.

Rester près du sol – Je me mets en position basse, au contact d’un mur, pour chercher de l’air frais et gagner en visibilité.

Taper – Je fais du bruit pour me signaler, en tapant avec un outil sur une surface métallique si possible.

Explorer – (l’environnement immédiat) Je balaie le sol pour retrouver le tuyau, je balaie le mur pour retrouver un ouvrant.

Remonter ma cagoule – Lorsque je n’ai plus d’air dans ma bouteille (et mon équipier non plus ou que je ne peux pas me raccorder sur sa prise auxiliaire), je retire la SAD, je remonte ma cagoule sur le masque pour « filtrer » la fumée et je respire au plus près du sol.

Attention : cette action ne doit être réalisée qu’en dernier recours pour éviter un étouffement du porteur car elle le soumet à un risque d’intoxication par les fumées.

En tout état de cause, le binôme doit rester indissociable.


Share This Post

Aller à la barre d’outils