QCM corrigé concours interne de lieutenant de 1ère classe de SPP 2014

Test1

Les moyens de protection contre le risque d'irradiation externe sont :
Lorsqu'un colis radioactif est porteur d'une étiquette de type 7B, de quelle manière peut-il être manipulé ?
En cas d'attentat avec dispersion d'un produit radiologique, la circulaire 800 fixe la doctrine nationale d'emploi des moyens de secours et de soins. Elle stipule l'action prioritaire qui prime sur la décontamination radiologique. Quelle est cette action ?
En risque radiologique, quel appareil permet de mesurer l'équivalent de dose reçu par un individu ?
Dans une cellule mobile d'intervention radiologique, à quelle fonction correspond le niveau RAD3 tel que défini dans le guide national de référence sur les risques radiologiques ?
Parmi les acteurs suivants, quel(s) est (sont) celui (ceux) comptant parmi les acteurs de la sûreté nucléaire ?
1 giga becquerel est égal à :
En radioprotection, le débit de dose peut s'exprimer en :
La radioactivité :
L'équivalent de dose absorbé :
Plus le pH d'une solution est élevé, plus :
A combien de ppm correspond 0.5% de monoxyde de carbone ?
Qu'est ce que l'ypérite ?
A quelle notion correspond la définition suivante : "augmentation rapide de l'incidence d'une pathologie en un lieu donné sur un moment donné, sans forcément comporter une notion de contagiosité. Elle reste localisée à une zone géographique donnée."
Les principaux effets d'un BLEVE sont :
L'ammoniac NH3 est un produit :
Le chlore, code danger 68, est un produit :
Le monoxyde de carbone (CO) est connu pour sa capacité à se fixer sur l'hémoglobine. Mais il est aussi :
Les unités de mesure de la toxicité sont :
Dans le cadre de la lutte contre les risques chimiques et biologiques, quel emploi a pour mission le commandement des équipes de reconnaissance et d'intervention de la CMIC ?
Un établissement recevant du public (ERP) de 3ème catégorie comporte la (ou les) caractéristique(s) suivante(s) :
Quels moyens de secours, au sens de la réglementation incendie dans les ERP, connaissez-vous ?
La desserte des bâtiments recevant du public peut être réalisée de différentes manières :
A partir de combien de personnes un ERP passe-t-il en première catégorie ?
A partir de quelle superficie un établissement de type M doit-il être protégé par une installation d'extinction à eau de type sprinkler ?
Un ERP de type J est :
Les détecteurs autonomes avertisseurs de fumées (DAAF) seront obligatoires dans tous les lieux d'habitation à partir du :
Les projets de construction d'IGH sont soumis à un règlement de sécurité particulier édicté par l'arrêté du :
L'arrêté du 31 janvier 1986 prévoit que les bâtiments d'habitation doivent être équipés d'une colonne sèche dès lors :
De quoi traite la circulaire interministérielle n°465 du 10 décembre 1951 ?
Qu'est-ce qu'une coulée pyroclastique ?
Que signifie l'acronyme ONEMA ?
Combien de dangers météorologiques la carte de vigilance de Météo France répertorie-t-elle ?
Sur le territoire national, quel(s) risque(s) ne peut-on pas rencontrer ?
Un feu de classe D :
La température à partir de laquelle un gaz ou une vapeur s'enflamme spontanément en l'absence d'une flamme pilote correspond au :
Un feu d'huiles peut faire partie de la classe de feu :
Comment éviter l'apparition d'un slop over ?
Quel volume d'émulseur sera nécessaire pour l'extinction en 40 minutes d'un feu d'hydrocarbure contenu dans un bac de 800m² ? On prendra un taux d'application de 5L/min/m² et une concentration de 5%
La Marche Générale des Opérations (MGO) définie dans le RIM lors d'une opération d'extinction comporte combien d'étapes ?
Au sein de la DGSCGC, il existe dans l'organisation et les moyens nationaux une entité appelée la MARN. Définissez l'acronyme.
Au sein de la DGSCGC, la Direction des sapeurs-pompiers est composée de :
La loi 2003-699 du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels est dite :
Les plans particuliers d'intervention sont établis sous l'autorité :
Définissez l'acronyme CODERST
Les disposition spécifiques du dispositif ORSEC concernent :
Quel est le statut du directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises :
La DGSCGC comprend notamment :
Les missions de la DGSCGC ont un rôle international en instaurant :
Quel(s) bureau(x) ne dépend(ent) pas des sapeurs-pompiers ?
Quel texte porte sur les droits et obligations des fonctionnaires ?
Pendant la seconde guerre mondiale, la commune d'Oradour sur Glane a été le théâtre :
En quelle année la peine de mort a-t-elle été abolie en France ?
Quelles sont les trois priorités du Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale rendu public le 29 avril 2013 ?
Quelle(s) est(sont) la(les) recette(s) relative(s) à la section fonctionnement des SDIS ?
De quelle année introduction des congés payés date-y-elle en France ?
Dans quelle commune un second musée du Louvre a--t-il été inauguré en 2012
En juillet 2012, des zones ont été créées afin de mettre en place une action de sécurité renforcée sur des territoires bien ciblés, caractérisés par une délinquance enracinée et de fortes attentes de la population. De quelles zones s'agit-il ?
L'armistice de la première guerre mondiale a été signé le ?
Les accords de Grenelle désignent :
Un service civique représente un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme. Le service civique peut être effectué auprès :
Qui est le troisième président de la Cinquième République française ?
Que signifie le terme SARL ?
Quelle île a été le théâtre de la tragédie où 300 personnes ont perdu la vie lors du naufrage de leur embarcation ?
L'intervention française en 2013 au Mali portait le nom de l'opération :
Le code de la sécurité intérieure a été créé en :
Que signifie le terme "LOPPSI" ?
Suite a quel grand sommet international la France a-t-elle mis en place sa stratégie nationale de développement durable (SNDD) le 3 juin 2013 (NDLR : 2003 ?)
De quelle(s) attribution(s) le ministre de l'intérieur n'est-il pas en charge ?
La Constitution du 4 octobre 1958 précise que le premier ministre :
De quelle autorité la politique de sécurité routière en France relève-t-elle ?
A quel ministère les collectivités territoriales sont-elles rattachées ?
Comment appelle-t-on la volonté et la capacité d'un pays, de la société ou des pouvoirs publics à résister aux conséquences d'une agression ou d'une catastrophe majeures, puis à rétablir rapidement leur capacité de fonctionner normalement, ou tout au moins dans un monde socialement acceptable ?
Sous quelle autorité les hauts fonctionnaires de défense et de sécurité (HFDS) sont-ils placés ?
Qu'est ce que le détachement d'intervention catastrophe aéromobile (DICA) ?
Les hauts fonctionnaires de défense et de sécurité sont nommés par :
Le terme EMIZDS signifie :
Le préfet de région est :
Auprès de quel directeur le conseiller social de la DGSCGC est-il rattaché ?
Quel est l'organe opérationnel qui gère l'alerte sur le plan zonal ?