Intervention pour odeur suspecte. Quelques pistes à explorer.

0
172

Les interventions pour odeur suspecte à domicile peuvent parfois être difficiles à appréhender.

En présence d’une odeur a priori non identifiée ; quand l’explosimètre ne réagit pas, c’est la curiosité du chef d’agrès qui fera certainement la différence : l’analyse de l’environnement et du contexte, la reconnaissance…

Voici quelques pistes à emprunter pour trouver votre source :

  • Est ce que des personnes présentent des symptômes ? (nausées, irritations etc.)
  • Quelles sont les raisons de l’appel ?
  • travaux récents effectués (peintures, colles, nettoyage, etc.)
  • Utilisation d’un sèche linge,
  • Appareils de chauffage et cuisson,
  • Indices d’humidité dans le logement (moisissure des murs, sols, plafonds)
  • Stockage de substances chimiques (solvants, javel, peintures, etc.)
  • Locaux techniques de piscine ou spa.
  • Stockage de denrées périssables,
  • Utilisation récente de produits phytosanitaires,
  • Emplois de spray (répulsif animaux, bombe de défense etc.)
  • Voisinage (industries, station d’épuration, réseau d’assainissement),
  • Citerne de gaz ou de fioul, même vide,
  • Cadavres d’animaux, litières pour chats.