Comportement au feu des matériaux de construction

    0
    83

    Le comportement au feu d’un matériau de construction prend en compte deux critères :

    La résistance au feu

    C’est la durée pendant laquelle l’élément de construction (portes, plancher, mur, etc.) jouera le rôle qui lui est dévolu malgré l’action de l’incendie.

    Trois critères sont pris en compte :

    • R : résistance mécanique ou stabilité
    • E : étanchéité aux gaz et flammes
    • I : isolation thermique

    Exemple : une porte fermée protégeant des flammes, de la chaleur et de fumée pendant un temps requis.

    La réaction au feu

    C’est la manière dont un matériau va se comporter en tant que combustible. (rideaux, moquette, éléments de décoration, de construction, etc.)

    Les critères de réaction au feu correspondent à :

    • la capacité du matériau s’enflammer et propager la flamme,
    • la capacité du matériau à émettre de la fumée, l’opacité des fumées générées,
    • la capacité du matériau à émettre des gouttelettes enflammées.

    Exemple : un lambris PVC collé sur une paroi et susceptible de participer au développement de feu dans le volume (inflammation, dégagement du fumées opaques, gouttelettes enflammées).